DROM Devient l’équipementier officiel de la Fédération Française de Paintball jusqu’en 2019

Le 05/03/17, la FFP et DROM Paintball officialisent un partenariat de 2 ans.

Comme un rêve de petit garçon, jouer en équipe de France, ou l’équiper. Moi les deux me font rêver! 😃

Le bureau de direction de la fédération a récemment changé. Bruno Lemaire et Patrice Guigou ont pendant plusieurs années apporté un renouveau dans la fédération, des forts changements, de l’ambition. Je me permets de les re-féliciter personnellement pour leur engagement dans le Paintball sportif français.
Des passionnés, évidemment, qui font des kilomètres, sont au téléphone ou répondent à des mails quand nous sommes tranquillement chez nous avec notre petite famille. Leur abnégation inspire le respect.

Laurent Capron, président de l’association PBS91 est désormais également le nouveau président de la fédération.
Je me réjouis de son arrivée aux reines de la fédération, son regard nouveau, son profil d’entrepreneur, son abnégation qui n’est plus à prouver. J’ai hâte de voir ce que Laurent et son équipe nous réservent dans les mois / années à venir.

Quand on parle fédération, on ne peut pas passer à côté de Loic Voulot, directeur technique national, initiateur du BricoCast et de la fine équipe. Supportez ses initiatives ici.
Loic apporte sa pate ultra-sportive, sa maitrise technologique, sa passion et son énergie.
Je n’oublierai pas Sabine, fidèle au poste, la responsable administrative et mère nourricière de cette bande d’aventuriers.

Pour la deuxième fois, la fédération a choisi DROM comme équipementier officiel, c’est un immense honneur pour moi et toute l’équipe. Nous avons une énergie débordante et des idées plein la tête, on vous prépare de belles surprises.

Cette année nous équiperons les 5 équipes de France :
– Vétéran
– Féminine
– Handipaint
– Senior
– U19

L’équipe Vétéran bataillera du 24 au 26 mars prochain d’autres nations pour reconquérir le titre.

Je compte sur vous pour soutenir cette équipe de dinosaures du Paintball français.
Cette équipe est de loin ma préférée, elle abrite les pionniers du Paintball sportif français.
Elle est composée de joueurs qui ont écrit les balbutiements du Paintball français et qui pour certains, continue encore à l’écrire en jouant encore au plus haut niveau.
Ces joueurs ont pour certains portés au plus haut les couleurs de la France et du Paintball jusqu’à l’autre bout du monde.
Sur du sable brûlant ou de la boue glacée, ce sont les gladiateurs du Paintball français et ils méritent le respect!

Voici le jersey Officiel de l’équipe de France Vétéran 2017 :

agility-franceveterans-f

 

agility-franceveterans-b

Un avis ?

Dispo à l’achat ici.

Je vous propose un jeu, vous mettez en commentaire de cet article votre prédiction du TOP3 du classement du tournoi vétéran qui aura lieu à la fin du mois. Celui qui devine juste gagnera un jersey France Vétéran à son nom.

A vos plumes 😀

KCoulm

Mon expérience avec San Antonio X-Factor

En novembre 2015, alors que je viens de finir ma troisième saison aux côtés de Moscow RL,  je prends la décision de prendre un break avec le championnat Américain.

Participer au circuit Américain c’est une concrétisation en tant que joueur,  l’opportunité de se confronter aux tous meilleurs et de se faire un nom mondialement. C’est une expérience extraordinaire et très intense. Le côté caché c’est l’énergie nécessaire. Les préparations avant les tournois, les voyages, ça rend les saisons très mouvementées et très longues.

Après 3 saisons j’avais le besoin de faire un break avec ça, faire le point avec moi même, me concentrer sur d’autres choses.

Comme vous le savez sûrement, il y a eu un élément perturbateur à cette décision. San Antonio X-Factortroisième meilleure équipe mondiale (roster 100% Américain) m’a proposé de rejoindre leur effectif.

C’est une équipe que j’ai toujours appréciée et avec qui j’ai de forts liens d’amitié. J’ai beaucoup de respect pour Alex Martinez qui est le propriétaire de l’équipe et j’ai toujours apprécié ce que l’équipe dégageait, sa mentalité et son attitude.

Jouer pour équipe une Américaine c’est quelque chose que peu de français ont réussi à faire, il y a eu les frères Halmoné, Fabrice Colombo. Rentrer dans ce clan très réduit de joueurs qui ont séduit une équipe d’un tel niveau, c’est sûr ça fait quelque chose et remet en question ma décision.

Après réflexion, je décide de dire oui à ce projet. Les conditions sont bien, leur club est probablement le meilleur des US en terme d’infrastructure, et pourquoi se plaindre, la météo au Texas est idéale!

Cette saison est maintenant derrière moi et j’en fais le bilan :

  • J’ai finalement joué 3 des 5 tournois à cause des problèmes de VISA que j’ai eu
  • J’ai réussi à m’imposer dans le 5 majeur 2 tournois sur 3
  • J’ai fait une saison correct, régulière mais sans coup d’éclat
  • Je n’ai pas été assez impliqué
  • Nous avons maintenu notre 3ème place au général, ce qui reste une très belle performance
  • Humainement j’ai vécu quelque chose d’incroyable, je me suis glissé dans le coeur de la culture Américaine
  • Sportivement j’ai beaucoup appris, cette expérience m’a ouvert l’esprit
  • J’ai vu les frenchies des Spurs jouer au AT&T center (Parker et Diaw)
  • J’ai tiré au fusil à pompe
  • J’ai fait dire des conneries à des Américains 
  • Je suis encore plus Américain qu’avant mais j’aime encore moins ce pays qu’avant (oups)
  • J’ai rencontré des gens formidables, j’ai appris tellement de choses qu’il me faudrait écrire un livre pour toutes les compter et je sais qu’avec le temps je vais comprendre de nouvelles choses qui sont encore en questionnement dans mon esprit

 

L’équipe m’a proposé de re-signer dans les mêmes conditions, pour divers raisons cela ne s’est pas fait, j’ai d’autres opportunités qui se sont présentées à moi mais cette fois ci j’ai pris la décision de faire un break du circuit Américain.

Cette saison je vais participer au Championnat de France Elite (CFE) et à la CPL (Championnat d’Europe) avec Tontonhttp://www.tontonpaintball.com

Je vais également participer au championnat Allemand (Deutsche Paintball Liga) pour la première fois avec l’équipe Mercs.

Cette année mon focus principal est porté sur DROM.

Enfin, j’espère continuer à progresser au Squash, participer à différents tournois et continuer à prendre autant de plaisir à m’entrainer.

La bise, peace.

Kcoulm

2017, tu es à nous!

Un logo c’est une réelle symbolique, c’est simple pourtant ça en dit long.
Un logo doit vous refléter en un coup d’oeil, un sacré défi pour nos amis designers.

evolution logo.jpg

DROM évolue avec le temps et son logo aussi, il est temps pour nous de présenter le troisième logo officiel de notre histoire.

logo-drom-official-horizontal-black

Ce logo représente notre constante évolution, notre apprentissage, il parle de lui même, dit qui on veut être et dans quelle direction on se dirige.

Depuis la création de DROM il y a maintenant 4 ans beaucoup de choses ont changé :
– Notre métier s’est précisé : Développer, concevoir et distribuer des textiles et équipements légers innovants, performants et stylés pour les sportifs.
– Notre équipe a changé : Sofian Bettayeb, qui a co-fondé la société à mes côtés a quitté la société en octobre 2015, d’autres personnes ont rejoint la société pour créer cette nouvelle vision et ambition commune.
– Nous nous sommes diversifiés dans d’autres sports que le Paintball sportif

Une chose est restée inchangée depuis les balbutiements de DROM : ses valeurs.

Le sport, le dépassement de soi, le commitment (l’engagement dans ce qu’on fait), la passion.

logo-drom-official-square-black

Different regarding our mentality, our mindset, our motivation. Chaque personne qui fait partie de cette aventure respire ces valeurs, chacun à sa manière.

Ce nouveau logo est la suite logique de nous mêmes, de notre évolution, de notre apprentissage de la vie.
Vif et agile, jeune et plein de fougue, rapide et perforant, passionné et déterminé.
Il incarne parfaitement qui on est aujourd’hui. #YourDecision

ARMOR---3D---PPC---01.jpg

J’espère que vous porterez ce logo fièrement sur les terrains de sport, moi il n’y a pas de doutes. 🙂

Kcoulm

Jersey #Armor de la gamme Endurance

DROM est une marque de sport spécialisée dans le Paintball de compétition et j’ai la chance d’en avoir la gérance depuis maintenant près de 3 ans.
Nous concevons et distribuons des équipements qui se veulent innovants, performants et stylés aux joueurs de Paintball.
DROM est arrivé sur ce marché avec une réelle volonté d’être un « Game changer ». Une image sport, des produits orientés performance. Les valeurs du sport jusqu’au bout des ongles; « Different regarding our mentality » telle est la signification des lettres D R O M.
Une nouvelle mentalité dans ce jeune sport qui évolue vite.
Jusqu’à présent les produits DROM étaient concentrés dans une seule gamme, la gamme « Athlete ».
Gamme sous le signe de la performance, la légèreté, la flexibilité.
Cette gamme est véritablement venu bouleverser les codes de l’équipement dans le Paintball et nous en sommes très fiers.
2016 voit arriver une nouvelle gamme dans le catalogue DROM : la gamme « Endurance ».
Cette gamme réside sous le signe du confort et de la sécurité.
ENDURANCE B&W.jpg
Avec nos 3 petites années d’expérience dans l’équipement pour le Paintball de compétition, on arrive à discerner deux tendances principales dans les besoins exprimés par les joueurs.
Une partie est à la recherche constante de performance. Comment aller plus vite sur le terrain, comment être une cible plus petite, plus agile.
Une autre partie est plus à la recherche d’un équipement confortable, agréable à porter, dans lequel on se sent en sécurité.
La gamme Endurance est faite pour répondre à ce besoin. Elle peut aussi servir à des gens qui cherchent la performance pendant les compétitions mais qui ont besoin d’un équipement fait pour de la répétition à l’entrainement. Quand on fait des dizaines de répétitions à l’entrainement, il faut avoir l’équipement conçu pour.
Le premier produit à sortir dans la gamme endurance sera le Jersey Armor.
A la différence du Jersey Agility que tout le monde connait, il a un « grammage » de tissu plus élevé, des paddings à des endroits précis, une coupe plus classique, des coutures encore plus solide et un produit qui reste super technique.
Il reste évidemment 100% customizable.
14910405_1150248038397542_8203700260020980338_n
Souhail, responsable du développement de produits à DROM nous dit : « C’est la juste mesure entre confort, style et performance. »
 ARMOR---MARKETING POST---SMALL.jpg
Ce jersey est disponible dès maintenant, si ça vous intéresse c’est par ici, si vous voulez recevoir un échantillon pour le voir en vrai n’hésitez pas à me contacter.
15036389_1172026736214484_5231337132705631127_n
D’autres produits sont en développement et viendront agrandir la gamme DROM Endurance mais on a décidé de les garder au chaud pour ne pas se mettre la pression et devoir sortir un produit plus vite que prévu, erreur déjà faite dans le passé.
Alors ça vous parle ce nouveau jersey ?

En quête de lucidité

Depuis maintenant plus d’un an j’apprends à jouer au Squash, je m’intéresse à son aspect compétitif dans l’optique de progresser.
Ça me permet de faire plusieurs parallèles avec le Paintball sportif et c’est passionnant.

Ces deux sports débordent d’énergie. Ça va vite, ça va fort et dans un match on est face à une constante prise de décisions; parmi une infinité de solutions disponibles.

Un bon joueur de Squash essaie constamment de vous faire sortir de votre zone de lucidité. Il va varier les tempos, il va varier les longueurs, il va essayer de vous faire mal physiquement. Son objectif est simple : réduire votre lucidité, ce qui impactera directement la qualité de vos décisions.
Au Paintball on retrouve la même dynamique, vous ne voulez surtout pas laisser votre adversaire dans un fauteuil. Vous voulez le bousculer pour qu’il commence à prendre des décisions qui ont des Expected Value négative (EV-), des décisions qui vont le faire perdre sur le long terme.

Après 11 ans de Paintball mon niveau de lucidité sur le terrain est très haut.
Je sais comment me concentrer, je sais comment mes adversaires vont vouloir me bousculer, je suis conscient du bruit, des arbitres, de l’hyper-activité d’un match et je sais en faire abstraction. Dans ma tête ça se passe en slow-motion, j’ai le temps de prendre les bonnes décisions.

slack-for-ios-upload

Pour avoir un très haut niveau de lucidité, il faut tout d’abord parfaitement maitriser les fondamentaux :
– Se déplacer sur le terrain
– Slider
– se déplacer en tirant
– Faire un « Snapshoot »

Il faut que ces éléments de bases soient suffisamment des automatismes pour qu’ils occupent une place insignifiante de votre espace de RAM disponible.

Votre condition physique est également un élément crucial dans cette quête. Si votre corps souffre, si vous devez puisez dans vos ressources pour faire fonctionner votre machine, votre capital lucidité va en pâtir.

Si je devais choisir un ambassadeur de la lucidité dans le Paintball ça serait Ryan Greenspan.
Quand vous le regardez jouer vous avez l’impression qu’il est au ralenti. Il y a pourtant une grande vitesse dans chacune des ses actions mais l’efficience de ces dernières vous donne une vision biaisée.
Ne pas se presser pour Reloader quand ce n’est pas nécessaire ou ne pas faire un geste brusque, éliminer complètement les gestes inutiles.
Garder seulement le concentré des mouvements important sur le terrain.
Chaque action sur le terrain sera alimentée par votre lucidité et votre capital est limité. C’est à vous de l’optimiser.
Ryan le fait parfaitement, cela lui permet d’être concentré 100% du temps sur le jeu, sur ses décisions. Il ne rate jamais une ombre, un bruit, un obstacle qui bouge, un arbitre qui fait un mouvement, un feeling.

dj18213

Le stéréotype inverse c’est un jeune joueur qui a une bonne technique mais qui a la tête dans le guidon, qui enchaîne geste brusque sur geste brusque à 40 mètres de ses adversaire. Le résultat est souvent sans appel, qualité de décision très faible et donc beaucoup, beaucoup d’erreurs.

Avec ma toute petite expérience dans le Squash, si je devais choisir le joueur qui m’a le plus impressionné par sa lucidité sur le terrain ça serait James Willstrop. Un joueur Anglais de 33 ans, il est loin d’avoir le physique le plus imposant du circuit, pourtant il est souvent dans le carré final des tournois les plus prestigieux et a déjà été à la première place mondiale.
Son timing est excellent, son niveau de concentration sur chaque balle est impressionnant, il ne tape pas la balle trop tôt, il ne la tape pas trop tard, ses mouvements sont fluides et le moins brusques possible. La qualité de ses décisions est hors norme.

james-willstrop-right-suffers-a-minor-set-back-despite-progressing-to-saturdays-semi-final
Quand James est dans son A-game il devient imperturbable, même par la crème du Squash mondial.
Dans le haut niveau la lucidité se trouve dans les détails, sur le terrain et dans le Pitt, quand vous Reloadez, quand vous courrez, quand vous mettez de l’air ou que vous remplissez vos pots.
Votre capital de lucidité est limité et demande à être choyé alors à vous de jouer. 😉

KCoulm #90

 

Le Paintball de demain

Le Paintball évolue avec le monde qui l’entoure.

 

L’année dernière on a vu naître en France le concept de Proleez. Leur mission ? Proposer une solution d’équipement professionnel à tous les joueurs de Paintball.

Créer de nouveaux joueurs dans le Paintball est constamment une difficulté, l’investissement initial est souvent colossal. Chaque début de saison c’est un coup dans votre trésorerie, et si cette vague est mal gérée, elle peut se transformer en catastrophe et vous éloigner de votre sport préféré.

 

Via le système d’abonnements, Proleez vous permet de jouer avec le meilleur matériel sans avoir à débourser une grosse somme en début de saison.

 

Il existe 3 packs selon vos besoins et votre budget, le matériel vous est prêté, à la fin de la saison vous avez une option d’achat à prix réduit. Vous pouvez également simplement rendre le matériel et repartir sur les nouveautés de la saison qui arrive.
Votre matériel a un soucis ? Vous téléphonez à Proleez, vous leur renvoyez l’équipement en question et vous en recevez un autre de remplacement le lendemain. Pas question de rater un training.
Proleez propose des partenariats individuels ou en équipe, ils sont évidemment plus intéressants en équipe. Par exemple, si au moins 4 personnes de votre équipe prennent un pack #Ultimate chez Proleez, chaque joueur recevra un jersey DROM #Agility ou #Armor custom gratuitement!

 

Demandez à Bordeaux Pirates, Space Pigs, Nissa Nice, Vision PPC Grenoble, ils ont tous bénéficié de ce partenariat au top.

 

Capture d’écran 2016-08-26 à 13.47.29.png

 

Guillaume Tardy, un grand passionné de Paintball sportif, de Marketing et d’entreprenariat, fondateur de Proleez nous a rendu visite dans les bureaux de DROM récemment. Nos deux entreprises travaillent pour une collaboration encore plus proche. On vous prépare de belles choses pour la saison à venir.

 

14045941_10210739794637170_1576149042763639423_n

 

Si vous voulez postuler pour un partenariat avec Proleez n’hésitez pas, c’est par ici.
Du 15 au 17 septembre prochain vous pourrez rencontrer Guillaume de Proleez directement sur le stand DROM à Chantilly pour la dernière manche du Millennium Series.

 

RACE - PROLEEZ -01.jpg
#UpgradeYourTeam #YourDecision

Le Momentum

Cette saison j’ai eu la chance de faire immersion dans un groupe 100% Américain, basé à San Antonio : X-Factor.

L’équipe m’a proposé en fin de saison 2015 de les rejoindre, c’était une belle opportunité pour moi mais aussi un choix difficile, celui de quitter l’équipe qui m’a permis d’évoluer sur le circuit Américain pendant 3 ans, RL Moscow.

Cette nouvelle aventure est extrêmement enrichissante pour moi, d’un point de vue sportif mais aussi du côté humain.

Jouer dans une équipe Russe / Européenne sur le sol Américain n’a rien à voir avec l’immersion complète dans une équipe Américaine.

 

Une des choses qui m’a le plus marqué depuis mon arrivée dans ce nouveau groupe à la culture totalement différente c’est le niveau de spiritualité qui est mis dans le jeu. Etant une personne ultra rationnelle et en plus de ça, Français, c’était un aspect qui m’était clairement inconnu.

Enfin, comme tout le monde je disais savoir que les Américains avaient l’amour de la gagne, étaient des mauvais perdant, mettaient du coeur à l’ouvrage et quelques autres préjugés pas toujours faux.

 

Pour moi, on s’entraine, on se prépare, on vient le jour de la compétition, on s’échauffe, on se concentre, on joue. Si on est meilleur on gagne. Si on est moins bon, on perd.
J’parie que ça vous parait plutôt évident comme réflexion. Pas pour un Américain.

 

Il manque un ingrédient crucial pour eux : la spiritualité.

La croyance de la victoire, la connexion qui est faite entre chacun des joueurs via la confiance, l’énergie dégagée par chacun.

Un Pitt Area Européen / Russe est réputé pour être calme et organisé.

 

Un Pitt Area Américain est tout sauf calme, il vit au rythme de la tempête, au rythme du Momentum. Il est dans l’excès de joie, dans l’excès de haine, dans l’excès tout court.
La positive attitude y est une règle mais les montagnes Russes une réalité.

 

Il est arrivé à plusieurs reprises que notre Coach nous dise à la fin d’un match que notre Pitt Area manquait cruellement d’énergie.
Ce qui est fort c’est que j’ai 2 coachs, un avec mon équipe Française et un avec mon équipe Américaine. Ca me permet donc facilement de pouvoir comparer les styles, et la différence est flagrante.

 

Pour un Américain, sur le terrain il y a constamment un objet qu’ils appellent « Momentum ».

Je n’ai pas trouvé de mot équivalent en Français alors je vous ai mis un extrait de Word Reference.

Capture d’écran 2016-08-17 à 15.01.53

 

D’après eux, il n’y a qu’un seul Momentum sur le terrain et c’est à vous de le mettre de votre côté. Et ceci ne se fera pas tout seul.

D’après eux, le Momentum c’est ce qu’il y a de plus important. Vous avez beau vous être bien entrainé, bien préparé, si le jour J vous n’êtes pas dedans, vous n’avez pas d’énergie, vous êtes « flat », vous n’aurez pas le Momentum avec vous et vous allez perdre.

C’est, et de loin, l’élément le plus important pour eux.

 

J’ai beaucoup d’exemples de ces moments où le Momentum a été un acteur clé du match, les deux que j’ai en tête sont assez frais.

 

Le premier c’est justement avec Xfactor pour mon deuxième tournoi avec eux à Dallas.
On joue San Diego Dynasty, on est mené 5-2. Dynasty est surement l’équipe qui met le plus d’effort pour capturer le moment et le posséder. Ils nous rentrent dedans dès le début du match, on est sonné, ils sautent partout, entonnent le mythique D-Y-N-A-S-T    YYYY.

Ils nous écrasent psychologiquement, ils nous montrent qu’ils sont chez eux et qu’ils ne nous laisseront pas respirer, que ce moment leur appartient.

La réaction d’Xfactor est claire, combattre cette mauvaise passe par de l’énergie, des cris de motivations, des « pep talks ». Le moment qui fait la différence c’est le point suivant, Colt Roberts fait un « move » incroyable dans le centre, débloque la situation et gagne le point.

Notre Pitt Area est en feu, ça ressemble à une tribune d’Ultra dans le vélodrome.

Dynasty est abasourdi, ils essayent toujours de s’imposer, de faire du bruit de mettre de l’énergie mais on sent que ça perd de la vitesse. La confiance s’efface, doucement et surement. Du Côté X-factor, au contraire, elle se construit.

On gagnera ce match 6-5 et toute la remontée illustre parfaitement ce combat spirituel et psychologique entre les deux équipes.

Un deuxième moment marquant pour moi cette saison, la victoire en finale à Londres contre Edmonton Impact, 7-6 en Overtime après avoir été mené 5 – 1 contre la meilleure équipe du monde depuis plusieurs saisons.

Au moment où on est mené 5 – 1 on a aucune solutions, on est sonné, voire KO. La seule chose qui peut casser cette dynamique c’est un changement de rythme, un changement de Momentum radical.

On décide de prendre énormément de risques au Break, ça paye, on fait des Moves spectaculaires, le public apprécie et fait du bruit.

Le point suivant c’est quasiment la même chose, à chaque point un joueur de Tonton fait un Move spectaculaire ou une action audacieuse qui a de la réussite. En deux points on a réussi à renverser la tendance.

On était mené 3 – 5 mais on avait repris les rênes du matchs et tout le monde le savait, eux et nous. Le public avait fait son choix et mettait une ambiance électrique.

A ce moment là Pascal Hausser, notre coach nous donne la consigne suivante : « Les gars, faites ce que vous voulez sur le prochain point, ce que vous sentez, quoi qu’il arrive, ça va marcher ».

Au bout de 11 ans de Paintball je découvre un tout nouveau chapitre du sport, je découvre à quel point un match peut être gagné ou perdu seulement sur l’aspect psychologique.

Ca faisait 3 ans que j’entendais les Américains se crier dessus en se disant « Don’t be flat » et je me répétais que c’était débile.

Albert Einstein — ‘The more I learnthe more I realize how much I don’t know.’